Mes aventures  |   |   
Accueil > Mes aventures > Spéléologie : Le Saut de la Pucelle 2009

Spéléologie : Le Saut de la Pucelle 2009

Le 6 Septembre 2009

Encore une superbe journée de septembre, nous voila tous réunis à Jardiland. Nous attendions une participation record mais finalement deux véhicules suffiront pour accueillir tous les volontaires. De plus nous imaginions tous une sortie avec de nombreux néofrites à encadrer mais il n’en fut rien : ce fut plutot une sortie vétérant ! Etaient présents Bernard, Mick, JBHesse, Didier, Gégé, Niko, Anne-Marie & Michel ainsi que les Tiery’s (oui les 2). Enfin bref, une belle équipe !!

Thierry, Didier, et Tiery partent devant pour équiper suivis de près par Michel et moi qui assurons la couverture photographique de l’évènement. Anne-Marie, Bernard, Mick et JBS ainsi que Gégé partent en deuxième vague après avoir pris suffisamment de calories pour affronter la rivière souterraine. On sent déjà le manque de motivation de Bernard qui déclare d’emblée qu’il n’ira pas au fond !

De belles concrétions

Nous fûmes rapidement distancés par l’équipe de tête qui était là pour aller au fond sans concession aucune. Notre progression entre les différentes cascades, marmites géantes et autres gours surdimensionnés fut relativement laborieuse car le matériel ne disposait pas d’une étancheité exeptionnelle. Aussi, pour fixer sur clichés numériques au mieux la beauté des lieux, nous progressons lentement. En effet de nombreuses photos furent compromises par une buée épaisse produite par notre chaleur corporelle en contact avec cet environnement saturé en eau.

En plus de regorger de nombreuses concrétions aux couleurs variées, la cavité propose une progression sportive qui ravira les fans de sports d’eaux vives. Rattrapé par la dernière équipe, nous décidons de laisser le matériel photo de coté pour se donner complétement aux plaisirs du spéléiste.

Bernis est naze

Bernard, presse le pas pour remonter à la surface accompagné de Anne-Marie. Il est visiblement exténué par le lourd fardeau que représente la fonction présidentielle (il était surtout un peu malade ?!).

DéplierPar moments les plafonds sont extraordinaires

Au bout de quelques heures, nous arrivons (presque) tous au fond. Un repas bien copieux sera partagé afin de reprendre un peu de force. La remontée fut sans histoire, et notre périple s’achèvera par une petite bouffe arrosée avec des boissons à base de malt et de raisin.

Mick en grand écart
Portrait souterrain : JBHesse
Rangement et boustifaille
Notre président était contrarié
Notre président était contrarié

Répondre à cet article

dimanche 6 septembre 2009, par Niko le mégot

SPIP | Accueil | squelette | Plan du site | Contact | Admin | Suivre la vie du site RSS 2.0