Mes aventures  |   |   
Accueil > Mes aventures > Randonnée : Perdido 2007

Randonnée : Perdido 2007

Ou la première série de 3000m

Projet

Le projet était initialement de partir dans cette zone qui est classé patrimoine mondiale de l’UNESCO afin de gravir le Mont perdu (Monte Perdido) qui culmine du haut de ses 3355m en tant que 3eme plus haut sommet des Pyrénées.

Réalisation

Il nous manquait jusqu’alors du matériel pour aborder la montagne sur des parcours plus engagés nous avons alors investi dans du matériel adapté :

- Baudrier
- Corde
- Piolet
- Crampons

Après un petit tour au vieux voleur afin de prendre le matériel manquant nous voila parti au 29 juillet 2007. Nous commencerons l’ascension a partir du col des tentes qui est relativement élevé (2200m) puis direction port de Boucharo et refuge des Sarradets (de la brèche). L’été il y a un monde fou et l’on gravi a la queuleuleue.

Un jolie sac de 25kg
Le refuge de la breche

Puis on traverse le glacier de la brèche sans aucune difficulté et lorsqu’on arrive au pied de la brèche : on est ébahi des dimensions extravagantes de la barrière rocheuse (100m de haut sur 40m de large).

La breche de roland dans les nuages
Un paysage minéral unique
Le pas de la chèvre

Ensuite nous passons du coté espagnol, pas dur de s’y tromper, ici c’est karstique, l’eau coule plus bas dans les cavités souterraines. Le climat ne semble pas être le même que 1km plus au nord de l’autre coté de la brèche, c’est dingue.

La tour du marboré

Ensuite nous franchissons le pas de la chèvre, un passage un peu plus délicat avec un chaîne en métal pour se tenir. Puis on suit de véritables murs de pierre jusqu’au lac glacée au pied du mont perdu. Reste encore 300m de dénivelé dans un éboulis merdique en plein soleil, pour le fun on emmènera même le sac de 25kg jusqu’en haut.

Parfois il y a quelques petites escalades en II/III

Puis en plusieurs jours nous ferons une boucle autour du Tabbacol (montagne d’éboulis de couleur marron) entouré du canyon d’Ordesa. Une petite pause bière au refuge espagnol de Goriz etait indispensable. Et avant que Gérard ne se fasse une cheville au bout de 5 jours d’autonomie, nous grimpons rapidement faire un sommet relativement aisé : le Taillon qui culmine a 3144m.

La crème solaire ne suffisait plus, j’ai une peau de roux
un petit névé
Pris d’une grotte

Reste d’autres choses a faire dans le secteur tel qu’en spéléo dans l’aven glacé du Marboré ou les grottes casteret, mais nous réservons tout cela pour une autre visite.

Ramasse sur le glacier de la breche
Le fameux canyon Ordesa
Début du canyon
Sommet du Monte Perdido
Le massif du vignemale
La terre est comme fracturée
Un canyon impressionant
Canyon d’Ordesa
Encore ce canyon
Beaucoup d’Izard coté espagnol
Photo prise du sommet du taillon vers le coté Français
 ???

info portfolio

Répondre à cet article

dimanche 5 août 2007, par Niko le mégot

SPIP | Accueil | squelette | Plan du site | Contact | Admin | Suivre la vie du site RSS 2.0